samedi 25 septembre 2010

Sagesse de l' Inde



Lorsque Brahmâ s'éveille, aussitôt cet univers accomplit son cycle d'existence ; lorsqu'il s'endort, l'esprit plongé dans un profond repos, alors le monde se dissout.

Lois de Manu


Le monde phénoménal, qui abonde en désir, haine, etc., est, en vérité, comme un rêve. Tant qu'il dure, il semble réel. Mais lorsque'on s'éveille, il devient irréel.

Shankara


Etat de rêve ou état de veille,c'est tout un aux yeux du sage.

Gaudapada


Je suis seul, à jamais libre de toute tache. Le monde existe comme un mirage à l'intérieur de moi. Devant qui m'incliner ? Lecteur, existes-tu ?

Avadhutagîta


Demeurant assis, le méditant voyage au loin ; demeurant immobile, il se déplace partout.

Katha Upanishad



Un mauvais maître doit être abandonné, de même qu'une mère ou un père car celui qui provoque le malheur est un ennemi, non un allié.

Râmâyana



Le monde est autant existant que non existant, au sein de la réalité unique qui est immuable, sans forme, sans qualifications.

Adhyatama Upanishad



Le monde phénoménal est impermanent, étant l'émanation de Brahmâ qui, seul, est réel; il est semblable aux visions de nos rêves, à un éléphant volant dans le ciel. De façon similaire, cet agrégat de menues particules qu'est notre corps est perçu à travers un réseau d'illusions multiples et nous imaginons qu'il existe réellement, comme nous croyons voir un serpent dans une corde au loin, en conséquence de perceptions imparfaites et de la connaissance imparfaite qui en découle.

Nirvana Upanishad



Eveillés, nous voyons l'irréel ; rêvant, nous voyons une image de la même illusion; rêvant, nous voyons l'irréel; à notre réveil, il n'y a plus rien.

Gaudapada



Les êtres vivants qui ont pris naissance en réalité n'ont pas d'origine; leur naissance est un mirage, et celui-ci ne constitue pas la réalité !

Gaudapada



Le mental et le monde sont en fait la fleur éclose de l' Être suprême.

Maha Upanishad