samedi 25 septembre 2010

SVAMI PRAJNANPAD





-Vous devez faire un très gros effort, aussi grand que possible. Pour aller où ? Là vous êtes. Tout est ici maintenant. Mais vous ne le voyez pas.



-Saisissez à bras le corps tout ce qui se présente, jusqu'à ce que vous ne fassiez plus qu'un avec.



-Vivez votre propre vie. c'est-à-dire là où vous êtes, tel que vous êtes, avec qui vous êtes... Prenez appui sur la situation dans laquelle vous vous trouvez et essayez, en même temps, de vous y adapter. Vous ne pouvez pas y échapper.



-Vous êtes ce que vous êtes, ici et maintenant, dans la situation présente. C'est le seul moi que vous connaissez. Partez de là, car c'est la seule réalité dont vous avez conscience. Et continuez à aller de l'avant, parce que vous êtes un processus dynamique. Soyez fidèle à vous-même, intellectuellement, émotionnellement, et en action ! C'est cela être Absolu ici et maintenant. Ne vous divisez pas entre ce que vous êtes ici et maintenant relativement et ce que vous devriez être (l'Absolu)



-Qu'est-ce que la vérité ? Ce qui est. Mais cette définition n'est pas complète. Ce n'est que la première moitié seulement. La deuxième moitié c'est qu'il n'y a rien d'autre que ce qui est.



-La vérité est ce qu'elle est et rien d'autre. Et le mental est si complexe et si illusoire et si fourbe qu'il essaye toujours d'y rajouter quelque chose.



-La définition de la vérité : ce qui est.


-Ainsi, ce que vous sentez maintenant, c'est la vérité pour vous, même si c'est en fait une non-vérité. Vous en faites alors l'expérience, vous la vivez, vous agissez en conséquence et alors seulement vous avez la possibilité de voir ce qui est.




-La vérité agit...la vérité joue partout à chaque instant, dans toute la manifestation. Si c'est la vérité, elle doit être ici et maintenant. Ainsi trois mots seulement expriment la vérité : ici maintenant et cela. Cela est ici maintenant.



-La vérité est si simple, si facile. Un seul mot la contient :"Oui".



-La vérité est simple, directe, elle a sa source en elle-même. Et c'est pourquoi cette simplicité est un défi qui vous met en cause, vous incite à la mettre en pratique ! La vérité est ici, là, partout, maintenant et toujours. Telle est la beauté et la fraîcheur qui, bien que simple, apparaît étonnante et surprenante au mental, qui dans sa complexité, embrouille tout.



-La vérité, c'est l'acceptation du changement continuel. Un seul mot la résume: "oui".



-Tout ce qui arrive à un moment donné est la seule vérité pour ce moment. La vérité consiste à accepter tout ce qui arrive.



-Qu'est-ce que la vérité ? Ce n'est pas quelque chose d'abstrait. La vérité, pour être la vérité, est toujours partout: elle est ici et maintenant. Ce que vous ressentez, ce que vous ne pouvez pas éviter. Votre vérité est différente de la vérité d'un autre. Ce qui vous apparaît comme réel est la vérité pour vous. Ainsi, à partir de vos vérités, vous devez atteindre la Vérité : Comment ? Appuyez-vous fermement sur ce qui vous apparaît comme vrai. Soyez fidèle à vous-même, ici et maintenant.



-Votre vie est toujours dans la vérité. Maintenant, vous êtes dans la vérité, en tant qu'individu soumis au jeu de l'action-réaction. Moins il y a d'actions et de réactions, plus vous êtes proche de la vérité.




-Quelle preuve avez-vous de vivre dans votre vérité à vous ? Parce que vous ne pouvez vous empêcher de la vivre. La vérité, c'est ce qui est impératif pour vous. Vous ne pouvez vous en rendre libre.



-Ce qui vous paraît vrai donne une information sur ce qu'est la réalité pour vous. Quand vous croyez qu'une chose est réelle, c'est la vérité pour vous. Vous agissez en fonction de cette perception. Vous ne pouvez pas faire autrement. Il y a donc des vérités, mais il y a la Vérité.



-On ne peut pas posséder la vérité. On ne peut qu'être la vérité. Il faut mourir à la vie du mental pour renaître à la vie de la vérité.



-Il est incorrect de dire " soi vrai", parce que la vérité est toujours présente. Elle ne peut être acquise.



-La vérité est la réalisation que "je ne suis rien, je ne suis personne". Ainsi, "je suis tous les autres, je suis tout".



-Pour celui qui est libre, le changement ne se manifeste pas sur le plan physique, bien qu'il y ait une certaine influence du psychique sur le physique. Mais ce qui est physique demeure tel quel. Le changement a lieu seulement à l'intérieur.



-Pour un homme "libéré", l'action a lieu d'elle-même, de manière spontanée. Il n'y a plus d'acteur. Il n'agit pas mais est toujours prêt à agir... Les choses se mettent d'elles-même en place. Qui êtes-vous pour  intervenir ?... Un sage est complètement passif et complètement actif. Comment ? Il est passivement actif.
Il est à l'aise dans toutes les circonstances. Il est chez lui partout.



-Tout ce que vous sentez comme existant à l'extérieur, absorbez-le en vous... Pour casser l'ego, vous devez vous déployer... Jusqu' à présent, d'une certaine façon, vous n'avez fait que vous projeter à l'extérieur ou plutôt, vous faisiez quoi ? Vous vous mettiez à l'extérieur. Maintenant mettez les autres choses en vous.



-En fait l'ego n'existe pas vraiment. Il donne l'apparence d'exister. Tant que vous ne réaliserez pas cela pleinement, la peur de la mort restera.



-Qui suis-je ? Simplement un courant qui passe. Une forme parmi une infinité de formes. Une forme parmis d'autres qui suit sont propre cours.



-Vous êtes un courant continu de changements, c'est vous et ce n'est pas vous. Celui qui voit le courant continu de changements ne change pas. Il est immuable. Il est absolu. Et c'est vous.




-Soyez ce que vous êtes. Chaque instant est une forme nouvelle de perfection : "Je suis ce que je suis ".



-Le mot réincarnation lui-même est faux. L'individu est en changement continuel. Une suite de changements. Pouvez-vous dire " je naîtrai, je mourrai" ? Non. Celui qui est né a disparu. Il y a des milliers de vies dans une seule vie.
Il n'y personne qui naît ou qui meurt. Il y a naissance et mort mais personne pour prendre part à ce phénomène.