jeudi 7 octobre 2010


Comment pourrais-je finir ? Jamais je n’ai commencé.
L’univers est un mouvement , une pulsation continue où chaque être chaque chose, chaque situation à sa place.
Tout apparaît et disparaît en moi, dans cet unique moment que je suis, sans commencement ni fin que l’on appelle « maintenant ».


(Mila)