lundi 4 octobre 2010


le Prophète, dessin au fusain (1920) de Kalhil Gibran





Hier encore,je m'imaginais tel un fragment frémissant sans rythme
dans la sphère de la vie.
Aujourd'hui,je sais que je suis la sphère et que la vie entière s'y meut
en fragments rythmés.



Khalil GIBRAN(Le sable et l'écume)