jeudi 10 février 2011

"Réveille-toi ! Arrête de t’amuser avec tes jouets." (Anthony de Mello)



Spiritualité signifie éveil. La plupart des êtres sont assoupis et l’ignorent. Ils sont nés endormis. Ils vivent dans leur sommeil ; ils se marient dans leur sommeil ; ils conçoivent leur progéniture dans leur sommeil ; et ils meurent sans même se rendre compte qu’ils ont passé leur vie endormis. Ils ne saisissent jamais le charme et la beauté de cette aventure que nous appelons l’existence.

Vous le savez, tous les mystiques – qu’ils soient catholiques, chrétiens ou d’une autre religion (ce n’est ni la théologie ni la religion qui importent) – sont unanimes : ils disent que tout vas bien, que tout vas très bien. La confusion règne, mais ils prétendent que tout va bien. Quel étrange paradoxe ! Mais ce qui est tragique c’est que la plupart des gens ne verront jamais que tout va très bien car ils dorment. Ils sont en plein cauchemar.


L’année dernière, j’ai entendu cette histoire sur une chaîne de télévision espagnole : un monsieur frappe à la porte de son fils.
-« Jaime, dit-il, réveille-toi !
-« Je ne veux pas me lever, Papa », répond Jaime.
Alors le père crie :
-« Lève-toi, tu dois aller à l’école. »
A quoi Jaime réplique :
-« Je ne veux pas aller à l’école.
-« Pourquoi ? » Demande le père.
- Pour trois raisons, dit Jaime. Un l’école m’ennuie ; deux : les élèves me tourmentent ; trois je déteste l’école.
-Eh bien, dit le père, je vais, moi, te donner trois raisons pour lesquelles tu dois aller à l’école.
Un : c’est ton devoir d’y aller, deux : tu as quarante-cinq ans ; trois : tu es le maître d’école. » Réveille-toi, réveille-toi ! Tu es un homme. Tu es trop grand pour rester endormi. Réveille-toi ! Arrête de t’amuser avec tes jouets.

Les plus grands psychologues vous diront que les gens ne désirent pas vraiment être « guéris ». Ils ne veulent qu’un soulagement passager. Le processus de guérison est trop douloureux.
C’est vrai que le réveil est pénible. On est bien dans son lit. C’est agaçant de se faire réveiller. Voilà pourquoi le sage n’essaie pas de réveiller les gens.
J’espère que je vais être aussi sage et ne faire aucune tentative pour vous réveiller si vous êtes endormi. Cela ne me regarde vraiment pas, même si je vous dis parfois : « Réveillez-vous ! »
Mon but est de faire mon travail en restant en accord avec mes convictions. Si vous en profitez, c’est très bien ; si vous n’en profitez pas, tant pis pour vous ! Comme disent les Arabes : « La pluie est toujours de même nature, et pourtant elle fait pousser aussi bien les épines dans les marais que les fleurs dans les jardins. » Lien