mardi 26 avril 2011

"Celui qui m’opprimait a été mis à mort... et je fus délivrée de mon ignorance". (Evangile de Marie)






"...j’ai reconnu
que tout ce qui est composé sera décomposé
sur la terre comme au ciel. "










« Je ne t’ai pas vu descendre,
mais maintenant je te vois monter »,
dit la Convoitise.
« Pourquoi mens-tu, puisque tu fais partie de moi ? »
L’âme répondit :
« Moi, je t’ai vue,
toi, tu ne m’as pas vue.
Tu ne m’as pas reconnue ;
j’étais avec toi comme un vêtement,
et tu ne m’as pas sentie. »
Ayant dit cela,
Elle s’en alla toute joyeuse.
Puis se présenta à elle le troisième climat,
appelé Ignorance ;
celui-ci interrogea l’âme, lui demandant :
« Où vas-tu ?
N’as-tu pas été dominée par un mauvais penchant ?
Oui, tu étais sans discernement, et tu as été asservie. »
L’âme dit alors :
« Pourquoi me juges-tu ? Moi je n’ai pas jugé.
On m’a dominée, moi je n’ai pas dominé ;
On ne m’a pas reconnue,
mais moi, j’ai reconnu
que tout ce qui est composé sera décomposé
sur la terre comme au ciel. »
Libérée de ce troisième climat, l’âme continua de monter.
Elle aperçut le quatrième climat.
Il avait sept manifestations.
La première manifestation est Ténèbres ;
la seconde, Convoitise ;
la troisième, Ignorance ;
la quatrième, Jalousie mortelle ;
la cinquième, Emprise charnelle ;
la sixième, Sagesse ivre ;
la septième, Sagesse rusée.
Telles sont les sept manifestations de la Colère
qui oppriment l’âme de questions :
« D’où viens-tu, homicide ?
Où vas-tu, vagabonde ? »
L’âme répondit :
« Celui qui m’opprimait a été mis à mort ;
celui qui m’encerclait n’est plus ;
ma convoitise alors s’est apaisée,
et je fus délivrée de mon ignorance. »


Liens:  1   2