dimanche 24 juillet 2011

Le voile (Jalâl al-dîn Rûmî)


La parole qui de l’âme s’élève, sur l’âme forme un voile

Sur les perles et le rivage de la mer, la langue forme un voile

L’expression de la sagesse est certes un prodigieux soleil

Mais sur le soleil des vérités, l’expression forme un voile

Le monde est écume et les attributs de Dieu comme l’océan

Sur la surface de l’océan, l’écume de ce monde forme un voile

Fends donc l’écume pour arriver à l’eau

Ne regarde pas l’écume de l’océan car elle forme un voile

Aux formes de la terre et aux cieux, ne songe pas

Car les formes de la terre et du temps forment un voile

Brise la coquille des mots pour atteindre la substance du Verbe

Car la chevelure, sur le visage des idoles, formes un voile

Toute pensée dont tu crois qu’elle enlève un voile

Rejette-la, car c’est elle qui alors, devant toi, forme un voile

C’est le signe du miracle de Dieu que ce monde vain

Mais sur la beauté de Dieu, ce signe forme un voile.